Chef de projet 'référentiel taxonomique moléculaire français' (F/H)


Date limite
31-07-2024
Date de publication
27-06-2024
Contrat
Poste temporaire : Contractuel de droit public
Catégorie
A
Direction / Service
DGD RECHERCHE, EXPERTISE, VALORISATION ET ENSEIGNEMENT
Localisation
75 - Paris - Tous sites

Contexte du recrutement et définition de poste

CONTEXTE

Dans le cadre de la stratégie nationale biodiversité 2030 portée par les pouvoirs publics, qui prévoit notamment la réalisation d’un grand inventaire de la biodiversité nationale et le développement des approches moléculaires (génétique, génomique, métagénomique et ADN environnemental), le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) porte en collaboration avec l’Office Français de la Biodiversité (OFB) le projet de constitution d’un référentiel national de séquences génétiques pour l’identification de la diversité des taxons français.

 Dans la continuité d’une analyse des enjeux de l’ADN environnemental pour l’inventaire, le suivi et la surveillance de la biodiversité, le MNHN constitue une équipe transversale et interdisciplinaire dont le rôle sera de définir les conditions et les processus (organisationnels, scientifiques, informatiques, économiques) qui permettront la mise en place et l’exploitation pérenne de ce référentiel, adossé sur l’expérience acquise pour le référentiel taxonomique TAXREF. Ce projet s’appuiera sur l’analyse des pratiques et réalisations existantes au sein du MNHN et plus largement en France et au sein de la communauté internationale. Il testera les protocoles envisagés par des preuves de concepts et des tests sur les données, et proposera des scénarios d’évolution et de mise en œuvre conformes aux capacités du MNHN et aux attentes des politiques publiques.

 Le chef de projet aura en charge le pilotage scientifique et technique de l’équipe projet visant à la mise en place d’un référentiel moléculaire taxonomique national.  Guidé par la feuille de route définie par le comité de pilotage scientifique et le responsable scientifique du projet, il s’appuiera sur les compétences taxonomiques, moléculaires et (bio)informatiques disponibles dans les unités de recherche et d’appui à la recherche du MNHN et les coordonnera avec l’action de son équipe. Cette dernière sera initialement constituée de trois chargés de mission : l’un faisant le lien avec les collections du MNHN, le second en charge de l’alimentation du référentiel technique en séquences génétiques, et le troisième en charge de la mise en place de protocoles de séquençage parallélisables et scalables.

Au sein de la Direction générale déléguée à la Recherche, à l’Enseignement à la Valorisation et à l’Expertise (DGD-REVE) le/la titulaire du poste est placé(e) sous la responsabilité hiérarchique de la directrice de l’expertise et la responsabilité scientifique du coordinateur scientifique du projet. Il/elle sera en charge de concevoir et de mettre en œuvre l’implémentation technique du référentiel moléculaire, et de piloter la réalisation des objectifs du projet en encadrant les agents de son équipe et en étant force de proposition pour en assurer sa pérennité. 

MISSIONS PRINCIPALES

  • Etablir, en s’appuyant sur le document de cadrage existant et en concertation avec le comité de pilotage du projet et son responsable scientifique, un cahier des charges technique visant à la constitution du référentiel ;
  • Concevoir, avec l’appui des comités de pilotage et des utilisateurs, les flux de données connectant les bases de données existantes (ex. BOLD, GenBank, ENA, UNITE) et permettant la consolidation de ces données en un référentiel technique national répondant au cahier des charges établi ;
  • Définir et mettre en place l’architecture et la structuration technique du référentiel en s’appuyant sur les systèmes d’information existants (TAXREF, GBIF, PNDB, miroir de BOLD), ainsi qu’en pilotant des tests pour certains groupes taxonomiques en relation avec les experts ;
  • Produire des notes techniques et mettre à jour le cahier des charges pour développer le référentiel ;
  • Participer à des actions de recherche et à des articles scientifiques, notamment à la publication des séquences nouvellement acquises ;
  • Contribuer à des événements et formations sur le référentiel technique et des communications portant sur le sujet ;
  • Définir les missions et répartir les tâches entre les membres de son équipe, en fonction du cadrage reçu par les instances de pilotage du projet et son coordinateur scientifique.

 

Profil recherché

  • Qualification minimale de Bac + 8 en systématique/taxinomie, écologie ou biologie moléculaire ;
  • Compétences en gestion de projet et animation de réseaux ;
  • Capacité à encadrer et animer une équipe (3 personnes) interdisciplinaire ;
  • Connaissances solides en sciences de la biodiversité, notamment en systématique (phylogénie, taxonomie) moléculaire ; vision large des approches d’identification moléculaire des espèces dans plusieurs groupes d’organismes ;
  • Expérience en gestion, structuration de bases de données et des flux de données (programmation Python, R, utilisation APIs), notamment dans le contexte des « big-data » ;
  • Expérience internationale ;
  • Connaissances des (e-)infrastructures et SI internationaux / nationaux souhaitées ;
  • Souhaitée : expérience nationale et internationale au sein du réseau d’acteurs (académiques et/ou non académiques) impliqués dans l’identification des espèces par le biais des outils moléculaires ;
  • Des connaissances naturalistes et/ou dans la pratique de la taxonomie intégrative (expertise sur un groupe taxonomique, maîtrise des outils, des concepts nomenclaturaux) seraient appréciées ;
  • Maîtrise d’outils de gestion, d’analyse et de visualisation de données souhaitable ;
  • Autonomie, rigueur scientifique et esprit de synthèse ;
  • Excellentes qualités rédactionnelles et relationnelles, communication orale et écrite et capacités de synthèse.

Information(s) complémentaire(s)

Venez rejoindre un établissement chargé d’histoire, engagé dans la société, en pleine évolution, à la renommée nationale et internationale. Riche d’une grande variété de métiers et d’activités, le Muséum vous propose d’intégrer des équipes à taille humaine dans un cadre de travail agréable et un environnement stimulant.

Le contrat

Localisation : Jardin des plantes 

Contrat : CDD de droit public renouvelable

Temps de travail : 35h35 par semaine et 44 jours de congés annuels.

 Les avantages

Remboursement de 75% des frais de transport en commun ou forfait mobilité durable (vélo ou covoiturage)

Télétravail possible jusqu’à deux jours par semaine après 4 mois d'ancienneté

Restaurant d'entreprise 

Prise en charge partielle de votre mutuelle

Un comité social et une association sportive et culturelle

Accès illimité aux sites de l’établissement avec invités